Chambre 16, Villa Arson, 2009

Les conditions : Nice, une semaine dans ma chambre. Je déplace, place et replace tous les éléments qui composent cet espace de vie… la surface est petite : 12m2. L’espace vide est restreint, les déplacements sont limités. Résultat : de multiples points de vues de la chambre à différentes positions constituent un désordre dans la lecture photographique.

L’espace est déployé sur une surface plane. L’espace est dilaté, le paysage est déformé.
J’aime la confrontation entre ce que je vois et mes projections mentales du moment.
MZ, 2010

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Chambre 16 – trois instants, 2009
Photographie, collage numérique, 200 x 100 cm

Chambre 16 – lit, 2009
Photographie, impression sur papier satinée Ilford, contrecollée sur support pvc, 186x42 cm, encadrement bois sous verre. 3 ex.


Mengzhi Zheng © adagp